No: 126, 20 Juin 2020, Communiqué De Presse Concernant La Journée Mondiale Du Réfugié

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 20.06.2020

Le nombre de réfugiés et de demandeurs d'asile et les difficultés auxquelles ils sont confrontés augmentent chaque jour. La pandémie du COVID-19 qui sévit le monde entier a exacerbé encore plus la situation de ces personnes vulnérables. Les mesures prises pendant une période où de nombreux pays se sont repliés sur eux-mêmes pour lutter contre la pandémie ont eu un impact négatif sur la situation des réfugiés et des demandeurs d'asile. Il est devenu encore plus essentiel de protéger les réfugiés et les demandeurs d'asile et de leur assurer un accès rapide et efficace aux services de base, notamment aux soins de santé.

La Turquie, qui est le pays accueillant le plus grand nombre de réfugiés au monde, a pris les mesures nécessaires comme auparavant, afin de protéger ces personnes, de leur permettre d'accéder à tous les services de base, de les informer à propos de la pandémie et de soutenir les plus vulnérables. La Turquie poursuit également ses efforts internationaux à cet égard. Dernièrement, une téléconférence de haut niveau organisée par le ministre des Affaires étrangères de la République de Turquie, Mevlüt Çavuşoğlu, a eu lieu le 9 juin 2020 pour attirer l'attention sur la situation des réfugiés lors de la pandémie et souligner la nécessité d'une coopération internationale.

L'amélioration des conditions de vie des réfugiés et des demandeurs d'asile et la recherche de solutions durables à leurs problèmes sont une responsabilité et un devoir communs de la communauté internationale. A cet égard, nous soulignons qu'il est important d'éliminer les causes profondes dans les pays d'origine forçant les personnes à quitter leur pays, de préparer les conditions qui faciliteraient le retour volontaire, sûr et digne des réfugiés dans leur pays d'origine et de multiplier les solutions de pays tiers, telles que la réinstallation. Nous appelons une fois de plus toutes les parties prenantes, en particulier les pays donateurs, à prendre des mesures conformes à un partage plus équitable des charges et des responsabilités. Nous pensons que ce devoir est devenu plus important et plus urgent pendant et après la pandémie. Nous rappelons que le droit de demander l'asile émanant du droit international ne peut être invoqué, que les réfugiés et les demandeurs d'asile ne peuvent être soumis à un traitement inhumain, ne peuvent pas être refoulés et qu'à cet égard, tous les pays doivent respecter leurs obligations découlant des conventions internationales sur les droits de l'homme et de la Convention de Genève de 1951. En outre, nous considérons le Pacte mondial sur les réfugiés comme un guide pour protéger les réfugiés lors de la lutte contre le COVID-19. Nous invitons toutes les parties prenantes à mettre en œuvre ce pacte.

Nous espérons que la Journée mondiale du réfugié mènera à une période où le nombre de réfugiés diminuera, les solutions durables augmenteront tant en termes de qualité que de quantité et la solidarité envers ces personnes et les pays d'accueil sera renforcée.

Lundi - Vendredi

09:00 - 13:00 / 14:30 - 18:30

01/01/2020 Premier de l'An
13/04/2020 Lundi de Pâques
01/05/2020 Fête du Travail
08/05/2020 Victoire 1945
21/05/2020 Jeudi de l'Ascension
24/05/2020 Fête du Ramadan
01/06/2020 Lundi de Pentecôte
14/07/2020 Fête nationale française
31/07/2020 Fête du Sacrifice
15/08/2020 Assomption
29/10/2020 Fête nationale turque
01/11/2020 Toussaint
11/11/2020 Armistice de 1918
25/12/2020 Noël