Ambassade de Turquie à Paris

Annonce de l'Ambassade

Avertissement Du Ministere Des Affaires Étrangères Turque Au Gouvernement Français , 12.12.2011

                                                                                              Ankara, 9 décembre 2011

COMMUNIQUÉ  DE PRESSE

DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES TURQUE

CONCERNANT LA PROPOSITION DE LOI EN FRANCE QUI VISE A

PENALISER LA CONTESTATION DES ALLEGATIONS ARMENIENNES

 

Depuis  la loi qui a été adoptée en 2001 en vue des dynamiques politiques connues en France et qui adhère aux points de vue d’une seule partie en ce qui concerne les discussions menées sur les événements de 1915, on observe que les initiatives qui visent de doter ladite loi avec une force de sanction pénale, se reproduisent  particulièrement pendant les périodes électorales en France. La proposition de loi qui vient d’être adoptée par la Commission des Lois  de l’Assemblée Nationale le 7 décembre 2011 constitue un dernier exemple à cet égard.

 

L’administration française est tout à fait consciente du fait qu’à tel point cette question sérieuse est sensible pour notre pays. Alors que la Turquie et la France sont entrées dans une période de stabilité où elles pourraient accroître davantage leur coopération au niveau bilatéral ainsi qu’international, on espère que les démarches irréparables ne soient pas prises. La responsabilité résultant de l’aboutissement de ces démarches incomberait aux initiateurs de celles-ci.

 

Ce que nous attendons de la France c’est qu’elle contribue constructivement aux discussions entre la Turquie et l’Arménie sur le conflit portant sur l’histoire  à travers le dialogue et qu’elle s’abstient de prendre des décisions, qui sont éloignées de l’approche scientifique et équitable que ce sujet mérite, en contredisant  clairement la liberté d’expression.

Documents liés :

- Avertissement au Gouvernement français