Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Communiqué De Presse Concernant L'attaque Contre L'assemblée Nationale Des Tatars De Crimée , 23.04.2014

No: 126, 23 Avril 2014

Nous condamnons l'assaut contre le bâtiment de l’Assemblée nationale des Tatars de Crimée et les agressions physiques perpétrées le 21 avril 2014 contre les fonctionnaires de l'Assemblée par un groupe de miliciens sous prétexte d’enlever le drapeau ukrainien. Nous trouvons également inquiétant pour la sécurité des Tatars Turcs de Crimée que la force de police locale, qui était en fonction autour du bâtiment lors de l'attaque, se soit abstenue de prendre toute mesure et se soit bornée à observer la scène.

Nous avons souligné à maintes reprises notre sensibilité relative à assurer la sûreté et la sécurité des Tatars Turcs de Crimée qui ont toujours exprimé leur opinion et présenté leurs demandes pacifiquement dans le contexte de la crise en Ukraine et en particulier la situation de fait qui est apparue en Crimée. Nous esperons que les auteurs de cette attaque seront traduits en justice sans délai et que les mesures nécessaires seront prises pour prévenir sa répétition.

D'autre part, la Turquie soutient les efforts de M. Mustafa Abdülcemil Kırımoğlu, leader des Tatars Turcs de Crimée, qui a visité le 19 avril 2014 l’Assemblée nationale des Tatars de Crimée pour assurer la continuité des droits et des intérêts de nos frères tatars en Crimée où ils constituent un peuple autochtone. Nous constatons avec inquiètude les difficultés qu'il rencontre à son entrée et à sa sortie de sa patrie, la Crimée, ainsi que les déclarations blessantes des autorités locales en ce qui concerne sa visite susmentionnée du point de vue de la paix, la tranquillité et la sécurité dans la péninsule.

Dans ce contexte, nous espérons que les informations publiées hier (le 22 avril 2014) que l'entrée de M.Kırımoğlu en Crimée aurait été interdite s'avéreront erronées, et souhaitons rappeler l'importance des efforts pacifiques de M.Kırımoğlu, leader des Turcs tatars de Crimée pour trouver une solution à la crise.