Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Communiqué De Presse Concernant Les Derniers Développements Au Yémen , 02.10.2014

No:309, 2 octobre 2014

La Turquie, afin de construire un avenir plus stable, sûr et prospère au Yémen, soutient le processus de transition politique engagé avec l'accord du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) en 2011, et les mesures basées sur la mise en œuvre des résultats de la Conférence de dialogue national.

Dans ce contexte, la signature de l'accord de la Paix et de Partenariat national le 21 septembre 2014 par tous les partis politiques et les côtés nous a donné davantage d’espoirs comme une mesure prise en vue d'établissement de la stabilité et de mettre un terme à la crise découlant des conflits dans le nord du pays et à Sanaa, la capitale du Yémen au cours des dernières semaines. En outre, la signature de l'annexe sur la sécurité et les conditions militaires de l'accord de la Paix et de Partenariat national le 27 septembre 2014 ont également été considérées comme un développement positif.

Cependant, nous sommes profondément préoccupés par la déclaration de Jamal Ben Omar, le Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations unies, à l'effet que les actions illégales des milices armées Houthi, et en premier lieu l'occupation des espaces publics stratégiques et la saisie non autorisée des armes lourdes, constituent des violations de l'accord de Paix et de Partenariat National.

Il est évident que le processus de dialogue au Yémen, qui est soutenu par la Turquie, ne peut être avancé à travers l'utilisation de la force. Par conséquent, il est essentiel de s'abstenir de toute l'action et de la violence qui perturbent l'ordre au Yémen, terminer tous les actes illégaux de l'occupation, rendre des armes lourdes aux autorités compétentes et respecter le gouvernement légitime. 

Nous appelons toutes les parties à faire preuve d'une plus grande sensibilité sur cette question.