Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Communiqué De Presse Concernant Le Discours Prononcé Par M. Hollande, Président De La France Lors De L'événement À Erevan Et Les Déclarations De M. Valls, Premier Ministre À Paris , 24.04.2015

No: 132, 24 avril 2015

Le Président de la France, M. François Hollande, en participant, comme il l'avait annoncé il y a longtemps, aux événements tenus à Erevan le 24 avril 2015 qui au lieu d'être une commémoration pour les pertes subies dans le passé, se déroulait comme une cérémonie où les calomnies ciblant l'identité, l'histoire et la société turque ont été prononcées, il a de nouveau réitéré son soutien au récit arménien.

De même, en participant à un événement, qui été tenu pour le but de retirer l'inimitié de l'histoire au lieu de la paix et de l'amitié, M. Valls, Premier ministre de la France, a prononcé des expressions aujourd'hui à Paris, qui déformaient des faits historiques et violaient les principes juridiques.

Il aurait pu s'attendre du Président Hollande pendant ces cérémonies, qu'il ait reconnu, indépendamment de leur appartenance religieuse ou ethnique, que tous les citoyens ottomans ont enduré des grandes souffrances au cours du processus de l'effondrement de l'Empire ottoman. Une telle approche qui ne fait pas de distinction entre les souffrances des membres de différentes religions aurait sans aucun doute été perçue comme une attitude positive et inclusive par les six cent mille Turcs vivant en France. Cependant, la France, malheureusement, a préféré une fois de plus continuer son approche discriminatoire.

La Turquie rejette et condamne cette attitude injuste et partiale de la France.

/