Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Communiqué De Presse Concernant L'accord Conclu Entre La Turquie Et Les États-unis Sur La Lutte Contre Daesh , 24.07.2015

No: 212, 24 juillet 2015

La Turquie et les États-Unis sont deux pays alliés de l'OTAN qui ont une vaste expérience sur l'évaluation conjointe et l'action commune concernant la défense collective et les questions de la sécurité nationale.

Inhérent à cet aspect de notre relation, être capable de répondre à des menaces communes par des efforts collectifs a toujours constitué une priorité pour les deux pays.

Si nécessaire, ces questions sont traitées au niveau des chefs-d'états comme en témoigne la conversation téléphonique réalisée entre le président Erdoğan et le président Obama le 22 juillet.

Pour la Turquie, le problème de Daesh est une menace principale pour la sécurité nationale. Les dimensions de cette menace sont en croissance constante.

Bien que les blessures de l'attentat terroriste odieux qui a coûté la vie à 32 de nos citoyens le 20 juillet sont encore fraîches, l'organisation terroriste Daesh a effectué une attaque armée le 23 juillet contre nos troupes affectées à une poste militaire frontalier au Elbeyli et a martyrisé un sous-officier.

Il est clair que ces menaces et attaques dirigées contre notre sécurité nationale recevront la réponse qu'elles méritent.

L'élimination de la menace posée par Daesh à l'intérieur de nos frontières ainsi qu'à la sécurité de la Turquie a été un aspect important du programme opérationnel conjoint mené entre la Turquie et les États-Unis depuis un certain temps.

En tant que membre de la Coalition Internationale, la Turquie contribuait déjà aux efforts de la Coalition en Syrie et en Irak au cours des dix derniers mois en utilisant ses propres ressources et capacités nationales. Il convient de rappeler que le ministre des affaires étrangères Çavuşoğlu a annoncé à la fin de juin, l'octroi d'autorisation pour le déploiement des drones armés.

A la suite de ce processus, la Turquie et les États-Unis ont décidé d'approfondir davantage leur coopération existante dans la lutte contre Daesh.

Dans ce contexte, le Conseil des ministres a autorisé, sur la base du mandat donné par la Grande Assemblée Nationale de la Turquie le 2 Octobre 2014, le déploiement des aéronefs pilotés et sans pilote des États-Unis et d'autres membres de la Coalition participant à des opérations aériennes contre Daesh, y compris un certain nombre de pays de la région sous réserve d'approbation de la Turquie. Naturellement, les éléments des forces aériennes turques seront également chargés avec le même objectif dans ces opérations.

Dès ce matin, nos jets ont ciblés certains éléments de Daesh en Syrie en fonction de notre droit de légitime défense conformément à l'article 51 de la Charte des Nations Unies.

Les détails de cette nouvelle coopération, qui devrait fournir des contributions importantes aux opérations de la Coalition contre Daesh ne seront pas divulguées à ce moment en raison de considérations opérationnelles.

En plus d'assurer la sécurité de la Turquie, l’assurance en permanence et le renforcement de la sécurité des habitants qui vivent dans des zones sous contrôle de Daesh en Syrie, par la présence accrue des éléments aériens seront les résultats naturels attendus de cette coopération.

Ces opérations sont réalisées en conformité avec le droit international. A cet égard, la notification nécessaire est communiquée au Conseil de sécurité des Nations Unies.