Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, M. Tanju Bilgiç, En Réponse À Une Question Concernant Les Allégations Selon Lesquelles La Turquie Obstruerait La Mission De L’otan En Mer Egée , 22.04.2016

QR-12, 22 avril 2016

Il est bien connu que la Turquie assume un fardeau qu'aucun des membres de la communauté internationale n’a porté pour mettre fin à la tragédie humanitaire provoquée par la crise des réfugiés et des migrants dans notre région. La baisse récente considérable des activités d'immigration clandestine en Mer Egée s’est réalisée grâce au début de la mise en œuvre le 4 avril, de l'Accord du 18 mars 2016 entre la Turquie et l’UE, et aux efforts des forces navales, de la Garde côtière et de la gendarmerie turques. La mission de l'OTAN en Mer Egée, lancée par l'initiative de la Turquie a aussi contribué à ce développement. Les données de l'ONU le confirment également. Par conséquent, au lieu de démontrer une approche accusatrice et négative à l'égard de l'autre, les parties devraient agir de façon à améliorer la coopération et la coordination entre eux. Ceci assurera sans doute le succès des efforts déployés.

Cela étant, les allégations selon lesquelles la Turquie obstruerait la mission de l’OTAN en Mer Egée sont sans fondement et injustes. Comme il est bien connu, les violations présumées dans l'espace aérien de la Mer Egée sont causées par les problèmes liés à la Mer Égée. La Turquie déploie des efforts sincères et démontre sa volonté pour le règlement global et durable d'un certain nombre de problèmes interdépendants de la Mer Égée. Nous nous attendons à ce que les discussions exploratoires menées à cette fin se terminent le plus tôt possible et qu’une solution durable soit atteinte.