Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Communiqué De Presse Concernant Le Siège D'alep Par Le Régime , 28.07.2016

No: 169, le 28 juillet, 2016

Suite à une blocus de facto en raison de l’intensification des attentats du régime et de ses partisans depuis le début du mois de juillet, le siège complet d'Alep orientale par la récente fermeture de la dernière voie d'approvisionnement reliant la ville avec le reste du pays est une source d’indignation profonde.

Les efforts du régime et de ses partisans qui n’ont jamais été sincères pour trouver une solution politique au conflit mais insisté sur la recherche d'une solution militaire, pour justifier cette démarche en se servant de l’accord sur la cessation des hostilités et de la lutte contre le terrorisme comme prétextes sont tout simplement outrageuses et inacceptables.

Les attaques aériennes ciblant la population civile et les infrastructures à Alep doivent cesser immédiatement. Les sièges à Alep et dans le reste de la Syrie, par lesquels des millions de civils ont été condamnés à subir des conditions inhumaines, doivent être arrêtés sur-le-champ. Ces civils doivent être protégés et avoir l'accès ininterrompu et inconditionnel à l'aide humanitaire sous la supervision de l'ONU, sans plus tarder. Il faudrait garder à l'esprit que ces pratiques cruelles sans précédent sont ajoutées à la longue liste des crimes contre l'humanité commis par le régime et ses partisans.

La communauté internationale, et notamment l'ONU, devrait agir immédiatement et prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme à ces pratiques qui sont un affront à l'humanité.