Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

No: 55, Le 17 Février 2017, Communiqué De Presse Concernant Le Soi-disant «référendum Sur Les Changements Constitutionnels» Prévu Au Nagorno-karabakh Le 20 Février 2017 , 17.02.2017

Nous avons appris qu'un «référendum sur les changements constitutionnels» aura lieu le 20 février 2017 dans la région du Haut-Karabakh, qui est restée sous l'occupation de l'Arménie pendant un quart de siècle.



Ce «référendum» constitue une violation manifeste des principes du droit international, des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et des principes de l'OSCE. Cette action et d'autres actions similaires nuisent aux efforts visant à parvenir à une solution pacifique et durable au conflit du Haut-Karabakh.



La Turquie condamne ce référendum qui constituera une nouvelle violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan. Ce référendum et ses résultats, que nous considérons comme illégitimes, ne seront pas reconnus par la Turquie.



Le conflit du Haut-Karabakh continue d’être l’obstacle le plus important à la paix, à la stabilité et à la coopération dans le Caucase du Sud. Les affrontements le long de la ligne de contact dans le Haut-Karabakh et dans certaines parties de la frontière entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie en avril 2016 ont clairement démontré que le statu quo n'est plus viable et que le conflit doit être immédiatement résolu de manière pacifique. La Turquie, en tant que membre du Groupe de Minsk, continuera d'appuyer les efforts visant à parvenir à une solution juste et durable au conflit du Haut-Karabakh.