Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Qr-12, Le 13 Mars 2017, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, L'ambassadeur Hüseyin Müftüoğlu, En Réponse À Une Question Concernant Une Publication Du Journal Suisse Blick Sur Le Referendum Dans Notre Pays , 13.03.2017

Nous condamnons fermement la publication contenant des propos injurieux contre notre Président ainsi que des informations trompeuses concernant le referendum sur l’amendement constitutionnel,qui sera tenu dans notre pays le 16 avril 2017,dans l’édition de ce lundi 13 mars du journal suisse Blick. Il nous est impossible d’accepter ces accusations et ces allégations.

Adopter une approche biaisée et dommageable concernant le referendum qui sera organisé dans notre pays de manière démocratique et transparente, prendre nettement parti pour orienter le choix de vote de nos concitoyens et utiliser des propos diffamatoires contre notre Président élu avec le soutien de la grande majorité de notre pays,cela ne peut être conforme ni à liberté de la presse ni au journalisme.

Il est clair qu’accuser, d’une part, notre pays d’apporter les développements et les discussions concernant notre politique intérieure dans les pays tiers et d’effectuer, d’autre part, des activités de propagande en direction de nos citoyens résidants à l’étranger ne relève pas d’une approche bien intentionnée. Ces allégations manifestent chez ceux qui les tiennent l’absence d’informations suffisante sur la Turquie et le referendum et l’influence de l’attitude hostile de certains milieux.

Nous exhortons les dirigeants et les journalistes du journal Blick à respecter le principe d’une publication impartiale et les règles d’éthique du journalisme lorsqu’ils publient des nouvelles concernant notre pays. Nous attendons également que les mesures nécessaires soient prises pour compenser cette attitude irrespectueuse envers notre Président. C’est ce qu’exige le journalisme impartial.