Ambassade de Turquie à Paris

Communiqués de Presse du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie

Qr-19, Le 5 Avril 2017, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, L’ambassadeur Hüseyinmüftüoğlu, En Réponse À Une Question Concernant L’attaque Chimique Perpétrée Par Le Régime À Idlib/khan Sheikhun Et Les Responsabilités Du Mécanisme Tripartite De Surveillance De Cessez-le-feu , 05.04.2017

Notre pays a déployé des efforts intenses pour que le cessez-le-feu entre en vigueur le 30 décembre 2016 et par conséquent que les conflits cessentà travers le pays ainsi que les violations de cessez-le-feusoientidentifiées et empêchées afin qu’elles ne se reproduisent.
 
Un mécanisme bilatéral a été créé avec la Russie afin d’identifier les violations de cessez-le-feu et d'empêcher les responsables de ces violations de répéter lesdites violations et les renseignements recueillis par ce mécanisme ont été partagés avec les membres de l’ONU et le Groupe international de soutien à la Syrie.
 
Dernièrement, l’Iran, en marge des mesures prises au cours des réunions d’Astana visant à renforcer le cessez-le-feu, a déclaré officiellement lors des réunions du 14 et du 15 mars 2017 qu’il estégalement le garant de l’Accord.

Durant la procédure de mécanisme de cessez-le-feu et de son renforcement, notre pays a assumé la responsabilité de déployer des efforts pour que les groupes d’opposition sur le terrain étant parties du cessez-le-feu respectent l’accord alors que la Russie et l’Iran ont assumé la responsabilité d’assurer que le régime syrien et ses supporteurs respectent leurs responsabilités découlant du cessez-le-feu.

Suite à l’attaque chimique perpétrée hier par les forces aériennes du régime syrien dans la ville d’Idlib/Khan Sheikhun, les initiatives ont été immédiatement lancées auprès des Ambassades de Russie et d’Iran à Ankara et nos interlocuteurs ont été signalés que cette attaque odieuse constitue une violation flagrante du cessez-le-feu, et les engagements de ces deux pays concernant l’avertissement de l’auteur de cette attaque provoquant une situation extrêmement risquée en ce qui concerne la sécurité et la poursuite du cessez-le-feu et la prévention de la reproduction de telles violations leur ont été rappelés.