Ambassade de Turquie à Paris

Notes d’information

Economie turque et Relations commerciales turco-françaises, 25.01.2016

L’économie turque est la 18ème au niveau mondial et la 7ème au niveau européen. Selon la PPA, le PNB de la Turquie équivaut à 1.500 milliards de dollars. La Turquie a triplé son PNB ses dix dernières années en passant de 230 à 850 milliards de dollars. La dette publique ne représente plus que 33,5 % du PNB et le déficit budgétaire de la Turquie oscille entre 0,8 et 2,2 % grâce aux restrictions en matière de finances publiques et à la politique de restriction budgétaire.

Avec depuis ces quatre dernières années, plus de 5 millions de création d’emplois, la Turquie est actuellement un des rares pays européens à remplir les critères de Maastricht. Les capitaux étrangers investis en Turquie de 2005 à 2015 sont estimés à plus de 160 milliards de dollars. Le secteur bancaire turc a continué sa progression malgré la crise mondiale et sans aucune aide extérieure. 56,7 milliards de dollars de privatisation ont été effectués sur la période 2003-2012. L’économie turque a enregistré une croissance de 3,4 % en 2014.

La Turquie offre de nombreuses opportunités aux investisseurs étrangers aussi bien par son marché interne que par sa respectabilité au sein des régions voisines. 

L’objectif est donc de faire également profiter les investisseurs étrangers qui viendraient en Turquie de la valeur de marque élevée. 56 des 77 millions des personnes formant la population turque a en dessous de 30 ans et avec une moyenne d’âge de 28 ans, la Turquie possède une main d’œuvre de qualité, jeune, cultivée et douée pour les nouvelles technologies.

La Turquie et la France dont les relations économiques ont un long passé commun possèdent de nombreuses opportunités l’une pour l’autre dans tous les domaines d’activités économiques. Les investissements français en Turquie ont dépassés au total les 6,6 milliards d’euros. Le commerce bilatéral qui atteint les 12,2 milliards d’euros demeure bien en dessous de son potentiel. L’objectif de rehausser volume du commerce bilatéral à 20 milliards d’euros a été déterminé durant la visite de S.E.M. le Président Hollande en Turquie en janvier 2014.

A partir de 2014, tandis qu’avec 4 % de part de marché la France occupe la cinquième place dans les exportations turques, elle se retrouve à la quatrième place parmi les pays membres de l’UE (après l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie).

A la tête des produits les plus exportés en France depuis la Turquie se trouvent : les produits de l’industrie automobile, les articles d’habillement, les appareils ménagers, les produits de l’industrie textile, ainsi que les produits à base de fruits et légumes. 


 

Pour plus d’informations :

http://www.invest.gov.tr/fr-FR/Pages/Home.aspx

http://www.turkeydiscoverthepotential.com

http://www.economy.gov.tr/index.cfm?sayfa=index&CFID=3700158&CFTOKEN=51464811

http://enerji.gov.tr/en-US/Mainpage